Recrutement

 

 

Le groupe Hygeco continue de grandir. Nous cherchons des personnes désireuses de garantir la qualité de nos services, de promouvoir nos produits ou solutions et d’apporter des idées innovantes pour répondre aux problématiques de nos clients.

Découvrez ici nos offres d’emploi et rejoignez rapidement notre équipe.

Nous accueillons aussi volontiers les candidatures spontanées. Faites-nous part de votre enthousiasme à rejoindre notre équipe à l’adresse suivante :  recrutement@hygeco.com

 

 

INDEX ÉGALITÉ FEMMES HOMMES : PUBLICATION DE LA NOTE

 

En 2020, HYGECO POST MORTEM ASSISTANCE a obtenu le score de 70 points sur 100 à l’index relatif aux écarts de rémunération entre les femmes et les hommes.

En 2019, nous avions obtenu un score de 66 points, soit une progression de 4 points sur l’année.

 

L’objectif : réduire l’écart salarial

 

Depuis le 09 janvier 2019 et la parution au journal officiel du décret d’application, les entreprises de plus de 50 salariés doivent publier leur index d’égalité femmes/hommes. Inscrit dans la loi « Avenir professionnel ». Ce baromètre mesure, à partir de 4 indicateurs, les écarts de rémunération.

Chaque société se doit d’obtenir la note d’au moins 75 sur 100 (objectif fixé par le décret). Si tel n’est pas le cas, elle dispose de 3 ans pour atteindre cet objectif.

 

4 indicateurs

 

Pour établir la note, 4 indicateurs sont retenus :

  • L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes (de 0 à 40 points)
  • L’écart de répartition des augmentations individuelles (de 0 à 35 points)
  • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé maternité (0 ou 15 points)
  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations (de 0 à 10 points)

 

Marge de progression

 

Cette progression se traduit par une amélioration de 3 indicateurs :

  • L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes
  • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé maternité
  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations

Concernant l’indicateur de répartition des augmentations individuelles, comme l’année dernière nous obtenons la note maximale de 35 points.

 

Toutefois, la société entend poursuivre ses efforts pour atteindre l’objectif fixé en ciblant les points qui restent encore à améliorer notamment :

  • Les augmentations salariales des femmes à leur retour de congé maternité
  • Le nombre de femmes présentes dans les 10 plus hautes rémunérations